Accueil | Vapeurs | Diesels | Lignes | Biblio | A propos
   


 

Elément Automoteur Double (EAD) - Caravelle

X 4500 sur Nice-Breil (1981 - JP Becker)
Les Caravelles (baptisées ainsi à cause de leurs conscrites, dont les premières seront construites à la même époque pour Air France) constituent une énorme série de 456 éléments, dont 443 à deux caisses (dits EAD -pour Double-) et 13 éléments à 3 caisses (dits EAT -pour Triples-). La plupart de ces 456 éléments automoteurs sont destinés à la SNCF mais une dizaine d'entre eux sont également livrés à des tiers : principalement aux PTT (8 autorails postaux) mais aussi des collectivités locales (autorail Cannes-Ranguin).
   
X 4900 assurant un express Briançon-Marseille (1981 - JP Becker)
Pas moins de huit sous-séries constituent la famille :
  • les X 4301 à 4451 (EAD à moteur Poyaud)* ;
  • les X 4501 à 4626 (EAD à moteur Saurer et transmission mécanique)* ;
  • les X 4630 à 4742 (EAD à moteur Saurer et transmission hydraulique)* ;
  • l' X 94630 (EAD à moteur Saurer et transmission hydraulique, acquis pour assurer la liaison Cannes-Ranguin) ;
  • les X 4901 à 4926 (EAT) ;
  • les X 4750 à 4789 (EAD à moteur Saurer plus puissant -600 ch- et transmission hydraulique) ;
  • les X 94750 à 94757 (automotrices postales) ;
  • les X 4790 à 4796 (destinés à la desserte de la Basse-Normandie)*.

*  Ces sous-séries font l'objet des modernisations
engagées depuis 1987.

   
L'X 4373 modernisé sur la ligne de la Meuse (1988 - G. Ribiat)

Hormis les EAT, ces variantes essentiellement mécaniques s'accompagnent de quelques différences visibles : persiennes, toiture (lisse ou nervurée), portes (nervurées ou lisses elles aussi)... Tout cela est assez subtil et ne facilite pas la reconnaissance !

En 1987, la SNCF lance un programme de modernisation des EAD, avec pour objectif de redonner une seconde jeunesse aux X 4300, 4500 et 4630. En ce faisant, elle espère donner 15 à 20 ans d'espérance de vie supplémentaire à ces autorails dont certains ont déjà presque 25 ans. Ce sont surtout leurs aménagements intérieurs qui ont pris un sacré coup de vieux ! Les modifications les plus voyantes conduisent à :

  • la pose de nouvelles faces avant, renforcées en vue de l'amélioration de la sécurité du mécano ;
  • l'utilisation des quatre livrées TER inaugurées par les RGP modernisées et les 2200.
   
 
Autres photos

 

Fiche technique

EAD
Série Compliqué !! (Voir texte ci-dessus)
Années de construction 1960 à 1979
Engins construits 456
Puissance 425 à 600 ch - 295 à 440 kW
Masse en ordre de marche 58.6 à 64.5 tonnes pour les EAD
103.8 tonnes pour les EAT
Ajouter 8 tonnes environ après modernisation pour les EAD
Autonomie 1000 km
Vitesse max. 120 à 140 km/h
Remarques Toutes les sous-séries peuvent circuler en unités multiples (UM).
   
 
Plan du site | Téléchargement | Liens
Mise à jour du